CRILCQ DLLF Aide
 

RÉSULTATS DE RECHERCHE


Nouvelle recherche :

Recherche avancée
 

Nombre de documents trouvés : 6



Bas de la page

Page 1 de 1

   
1 Média Radio
Titre de l'émission HISTOIRE ORALE DE RADIO-CANADA
Titre du segmentFlorent Forget
Durée du segment00:53:00
InvitésForget Florent, ancien directeur de la télévision de Radio-canada
RésuméFlorent Forget décrit son parcours professionnel à Radio-Canada et le contexte dans lequel il a été choisi pour devenir le premier directeur des programmes de la télévision de la SRC. Le travail de pionnier qu'ils ont eu à faire aux débuts de la télévision. Les systèmes techniques britanniques, français et américains auprès desquels ils ont puisé des informations. Les choix professionnels et artistiques qui en ont résulté. La qualité de leur programmation. Il identifie l'émission "Radio-Collège" comme étant un des fondements de la télévision. Le contexte de sa disparition. Son expérience du théâtre avec le père Émile Legault. Il se rappelle ses principaux collaborateurs. L'histoire de leurs collaborations avec l'ONF. Son récit d'anecdotes survenues au cours de sa carrière à Radio-Canada. L'importance de l'avènement de la couleur à la télévision. Il se rappelle l'époque de la télévision en direct. La grève des réalisateurs de Radio-Canada. Les émissions marquantes de l'histoire de Radio-Canada. La créativité dont les artisans de la première heure ont dû faire preuve. Le regard qu'il porte sur l'avenir de la télévision.
Mots clésCultureHistoirePolitiqueRadio-CanadaSociété
Remarques sur
le document
Si l’on en croit la SRC, cette émission n’aurait jamais été diffusée. Cette information est cependant incertaine puisque, par ailleurs, on trouve dans la notice originelle la date de diffusion suivante: 2000-06-07.
Identifiant1301372
Mise à jour2009-05-06
2 Média Radio
Titre de l'émission HISTOIRE ORALE DE RADIO-CANADA
Type d'émissionEntrevues
Titre du segmentFernand Ouellette
Durée du segment00:46:10
InvitésOuellette Fernand, réalisateur, ancien employé de Radio-Canada
ArtisansDrouin Gabi, animateur
RésuméFernand Ouellette est entré en décembre 1959 et a quitté Radio-Canada en septembre 1991. Il parle de ses origines familiales. Il a étudié en sciences sociales à l'Université de Montréal. Il a commencé à écrire dans les années cinquante; Gaston Miron a été l'un de ses premiers lecteurs. Il évoque ses débuts et son cheminement de carrière à Radio-Canada. Il a réalisé de nombreuses émissions culturelles dont "Des livres et des hommes". Cette émission lui a permis de rencontrer de nombreux essayistes. Au cours de sa carrière, il a voyagé partout à travers le monde, et particulièrement en France. À la fin de sa carrière, il a été très déçu des administrateurs avec qui il a travaillé. Il vit très bien la retraite: il a la santé, il a beaucoup de projets et il s'accorde beaucoup de temps pour écrire. Il considère qu'il se fait encore des émissions de qualité, mais il a la nostalgie du genre d'émission et de l'ambiance qui régnait à Radio-Canada à ses débuts de carrière.
Mots clésCultureHistoirePolitiqueRadio-CanadaSociété
Remarques sur
le document
Si l’on en croit la SRC, cette émission n’aurait jamais été diffusée. Cette information est cependant incertaine puisque, par ailleurs, on trouve dans la notice originelle la date de diffusion suivante: 1999-11-03.
Identifiant1301580
Mise à jour2009-05-06
3 Média Radio
Titre de l'émission HISTOIRE ORALE DE RADIO-CANADA
Titre du segmentJean-Guy Pilon
Durée du segment00:42:34
InvitésPilon Jean-Guy, ancien employé de Radio-Canada
ArtisansDrouin Gabi, animateur
RésuméJean-Guy Pilon a été engagé à Radio-Canada à l'été 1954 après avoir fait son droit à l'Université de Montréal. Il parle de l'origine de la famille Pilon, de ses études scolaires et de son goût pour la littérature et les arts. Il raconte les divers postes qu'il a occupés à Radio-Canada, notamment ceux de rédacteur à "La Semaine de Radio-Canada", de réalisateur radio et de superviseur de la section culturelle aux émissions éducatives et d'affaires publiques de 1960 à 1970. Sa contribution à la réalisation de projets d'émissions en tant que chef de la section culturelle. Les gens qu'il a très bien connus à Radio-Canada et dans le monde culturel, principalement en littérature. Sa retraite en 1988. Son point de vue sur la radio et la télévision actuelle de Radio-Canada et la culture en général au Québec.
Mots clésCultureLittératureMédiasRadio-CanadaSouvenirs
Remarques sur
le document
Si l’on en croit la SRC, cette émission n’aurait jamais été diffusée. Cette information est cependant incertaine puisque, par ailleurs, on trouve dans la notice originelle la date de diffusion suivante: 1999-11-03.
Identifiant1301592
Mise à jour2009-05-06
4 Média Radio
Titre de l'émission HISTOIRE ORALE DE RADIO-CANADA
Titre du segmentClaude Désorcy
Durée du segment00:58:59
InvitésDésorcy Claude, ancien employé de Radio-Canada
ArtisansDrouin Gabi, animateur
RésuméClaude Désorcy est entré à Radio-Canada en septembre 1953 et a quitté le 11 novembre 1979. Il parle de l'origine de sa famille et du travail de son père. Il évoque ses études primaires en citant le nom d'élèves qui sont devenus des personnalités connues. Il parle de ses études classiques en citant des noms d'étudiants qui sont devenus des personnalités connues. Il se rappelle le pensionnat, son destin de prêtrise, les sports qu'il pratiquait ainsi que ses professeurs Émile Borduas et François Hertel. Il raconte une anecdote à propos de ce dernier et poursuit avec une anecdote sur Louis Jouvet qu'il admirait. Il raconte ensuite ses expériences en théâtre, ses débuts comme présentateur à Sorel et comme assistant-réalisateur à Radio-Canada. Il a été comédien et réalisateur dans des émissions jeunesse. Durant cette période, les gens étaient heureux de travailler beaucoup. Il évoque également les émissions religieuses qu'il a initié, ainsi que plusieurs émissions spéciales. Il a vu l'âge d'or des émissions jeunesse à Radio-Canada. Il parle des budgets de la Société Radio-Canada ainsi que de son expérience de pigiste jusqu'en 1959. Il évoque les théâtres populaires, les comédiens avec lesquels il a travaillé, comment le travail s'effectuait en direct, ainsi que quelques anecdotes cocasses à ce sujet. Il raconte ensuite une anecdote avec Paul Berval. Il a été réalisateur pendant vingt-cinq ans. Il est passé par l'émission "Le sel de la semaine". Il a été directeur des émissions dramatiques pendant deux ans. Il démontre par des exemples que la qualité n'est pas incompatible avec la quantité. Il se rappelle des émissions qui l'amenèrent à voyager; la nouvelle génération dans le secteur de l'information qui l'a laissée perplexe; l'auto-censure lors de la Crise d'octobre. Il explique son regard sur la Société Radio-Canada d'hier à aujourd'hui. Il garde un souvenir merveilleux de Radio-Canada. Jean-Paul Fugère est le nom le plus significatif pour lui. Il en donne les raisons. Il a beaucoup d'estime pour Marc Thibault. Il trace une voie que devrait suivre Radio-Canada en incluant une anecdote de l'émission "Sous le signe du lion". Il parle enfin de son passage à Radio-Québec et de son travail de producteur.
Mots clésCultureHistoirePolitiqueRadio-CanadaSociété
Remarques sur
le document
Si l’on en croit la SRC, cette émission n’aurait jamais été diffusée. Cette information est cependant incertaine puisque, par ailleurs, on trouve dans la notice originelle la date de diffusion suivante: 2000-04-03.
Identifiant1294305
Mise à jour2009-05-06
5 Média Radio
Titre de l'émission HISTOIRE ORALE DE RADIO-CANADA
Titre du segmentJacques Fauteux
Durée du segment01:00:00
InvitésFauteux Jacques, présentateur retraité de Radio-Canada
ArtisansDrouin Gabi, animateur
RésuméNé à Montréal le 29 janvier 1933, Jacques Fauteux décrit ses origines: fils unique d'un père avocat et d'une mère secrétaire au bureau de son père. Son père est décédé à l'âge de 42 ans des suites d'un accident de chasse. Sa mère s'est remariée avec Wilfrid Lemoine, l'oncle de Wilfrid Lemoine de Radio-Canada. Pensionnaire de 5 à 18 ans au Mont Jésus-Marie à Outremont, il poursuit ses études au Loyola High School et à l'University Georgetown à Washington où il a obtenu un baccalauréat en sciences diplomatiques. Il a aussi fait des stages à Mexico et à Madrid. Entré à Radio-Canada le 14 juin 1956 comme présentateur de relève pour un emploi d'été, il a quitté le 14 juin 1986. Il rappelle les les conseils précieux et l'encouragement reçus de Miville Couture. Tout en travaillant à Radio-Canada, il suivait des cours de droit à McGill. Les émissions auxquelles il a travaillé: "Ce soir", "Sur place", "Point de mire", les visites royales pendant 10 ans, "Le Téléjournal", "Ciné-Club", une série sur l'Expo 67, "Tous pour un", "Studio 13", "Appelez-moi Lise". Il vante la culture de Judith Jasmin et de René Lévesque. Il déplore le mauvais traitement accordé aux annonceurs: Pierre Chouinard qui s'est suicidé dans les toilettes de Radio-Canada, Raymond Laplante, Raymond Charette, Gaétan Barrette, Jean-Maurice Bailly, Henri Bergeron et Jean-Paul Nolet. Il a décidé de prendre sa retraite avant de connaître le même sort. Par la suite, il a animé deux séries au réseau TVA puis il a accroché ses patins. Il donne son opinion sur la survie de Radio-Canada. Il déplore la piètre qualité des émissions pour enfants et la mauvaise qualité de la langue française parlée. Il parle de la déconfiture du système d'éducation. Il croit que la dégradation de Radio-Canada s'est amorcée avec la compétition avec TVA. Il dénigre l'oeuvre de Michel Tremblay qu'il considère comme un très mauvais langage.
Mots clésCultureRadio-CanadaSociété
Remarques sur
le document
Si l’on en croit la SRC, cette émission n’aurait jamais été diffusée. Cette information est cependant incertaine puisque, par ailleurs, on trouve dans la notice originelle la date de diffusion suivante: 2000-04-03.
Identifiant1299377
Mise à jour2009-05-06
6 Média Radio
Titre de l'émission HISTOIRE ORALE DE RADIO-CANADA
Titre du segmentGilles Archambault
Durée du segment00:58:59
InvitésArchambault Gilles, réalisateur, ex-employé à Radio-Canada et écrivain
ArtisansDrouin Gabi, animateur
RésuméGilles Archambault est entré à Radio-Canada en 1958 et son départ officiel s'est fait en 1992. Il parle de ses origines, ses études au niveau primaire et secondaire, il se classait toujours premier de classe. Il a travaillé pour payer ses études classiques et a poursuivi ses études à l'Université de Montréal. Il raconte les circonstances qui l'ont amenées à Radio-Canada, ses débuts au service des textes et son cheminement de carrière à la société. Il relate comment il en est venu à faire de la réalisation, sa première émission a été "Capital et travail". Il avisait les gens qui participaient à ses émissions du montant des cachets qu'ils allaient recevoir pour participer à son émission, il jugeait cela important. Il a toujours aimé le jazz. En 1966, il prépare une série d'émissions "L'Histoire comme ils l'ont faite", série d'émissions qui traite des grandes personnalités du centenaire de la Confédération. En 1966 il avait déjà publié 2 livres, ses débuts en littérature ont été très modestes. Il a fait partie des premiers artisans qui ont travaillé aux émissions culturelles avec Jean-Guy Pilon comme directeur. Il explique sa présence à une tribune de musique de jazz à Montréal. Il se définit comme un écrivain et un ironiste plutôt qu'un pamphlétaire. Il est très heureux de participer au journal Le Devoir et à l'émission "Pourquoi pas dimanche?" animée par Joël Le Bigot.
Il se définit comme un indépendantiste. Radio-Canada s'est éloigné des émissions de qualité et intelligentes depuis que cette société s'est engagée dans la guerre des cotes d'écoute. La langue parlée à la télévision et à la radio est très médiocre. Il cite encore Jean-Guy Pilon comme la personne la plus importante de sa carrière.
Mots clésCultureHistoirePolitiqueRadio-CanadaSociété
Remarques sur
le document
Si l’on en croit la SRC, cette émission n’aurait jamais été diffusée. Cette information est cependant incertaine puisque, par ailleurs, on trouve dans la notice originelle la date de diffusion suivante: 2000-04-03.
Identifiant1275738
Mise à jour2009-05-06
Page 1 de 1

Haut de la page

 

Chercher dans les résultats



 

Média
Radio (6)
Diffusion
Inconnu (6)
Mots clés
Culture (6)
Radio-Canada (6)
Société (5)
Histoire (4)
Politique (4)
Tout afficher
Titres d'émissions