CRILCQ DLLF Aide
 

RÉSULTATS DE RECHERCHE


Nouvelle recherche :

Recherche avancée
 

Nombre de documents trouvés : 3



Bas de la page

Page 1 de 1

   
1 Média Radio
Titre de l'émission HISTOIRE DE LA PRESSE ECRITE AU QUEBEC
Titre du segmentLe silence de la société duplessiste (3 de 9)
Date de diffusion 1980-01-21
Durée du segment01:00:00
InvitésBrousseau Jean, lecteur; Gagnon Jean-Louis, journaliste, commissaire au CRTC; Guay Jacques, journaliste, directeur du module information et communication; Hébert Jacques, journaliste, directeur de Jeunesse Canada Monde; Lavoie Elzéar, professeur d'histoire de la presse à l'Université Laval; Michaud Yves, journaliste, délégué général du Québec à Paris; Pelletier Gérard, journaliste, ambassadeur du Canada en France
ArtisansArchambault Gilles, réalisateur; Godin Pierre, auteur
RésuméÉVOCATION DU CLIMAT POLITIQUE ET SOCIAL DE L'ÉPOQUE, DE LA CENSURE DE GUERRE, DES RELATIONS DE MAURICE DUPLESSIS AVEC LES JOURNALISTES, DE LA BATAILLE DU DEVOIR CONTRE DUPLESSIS ET DE LA SYNDICALISATION DU MILIEU. La fragilité de la liberté de presse en période de crise nationale. L'attitude de Radio-Canada lors du plébiscite de la conscription et les démêlés d'André Laurendeau avec Augustin Frigon, directeur général adjoint de la société d'état. Dans quel contexte Duplessis adopte la radio comme moyen de communication. La riposte du fédéral qui organise Radio-Canada en 1936. Le machiavélisme dont fait preuve Duplessis pour casser les reins au Soleil de Jacob Nicol.
L'évolution politique des journaux et les cas du Devoir, de la Presse et du Canada. Gérard Pelletier raconte la lutte sans merci du Devoir contre le régime Duplessis et les dures représailles de celui-ci et il explique pourquoi il avait accepté de collaborer avec Gérard Filion et André Laurendeau au Devoir, en 1947. Les enquêtes explosives du journaliste Burton Ledoux sur la grève de l'amiante et sur l'amiantose. La couverture de cette grève par Gérard Pelletier et le comportement de la presse québécoise durant ce conflit.
Yves Michaud raconte ses débuts, dans les années 50, au Clairon de Saint-Hyacinthe appartenant au sénateur Teddy Bouchard, et l'histoire de ce journal. Jacques Hébert parle de sa collaboration à Cité Libre, explique pourquoi il avait fondé l'hebdomadaire Vrai en 1954 et parle de ses collaborateurs Pierre Laporte, Gérard Laporte, Gilles Marcotte, Pierre Trudeau, ainsi que du rédacteur en chef Jean Paré. Leurs luttes contre les privilèges de l'Église et le régime en place. L'affaire Wilbert Coffin. L'éclosion de la presse à sensation avec Pierre Péladeau. Jacques Hébert raconte ses combats contre la presse ordurière et cite les journaux de l'époque. La grève de la Presse en 1958. Les changements opérés à la Presse avec l'arrivée de Jean-Louis Gagnon.
Le Quartier Latin, dirigé par Jacques Guay. Portrait de la société théocratique québécoise des années 40 et 50. La répression du clergé contre les journaux étudiants et les cas du Quartier Latin et du Carabin de l'Université Laval. Jean-Louis Gagnon raconte son renvoi de la Voix de l'Est de Granby, réclamé par le curé de la paroisse. Le climat malsain des salles de rédaction et les maigres salaires de l'époque. Les faveurs matérielles que le régime en place accordait à certains journalistes. Le refus des journalistes du Devoir et de la Gazette de se laisser soudoyer. L'historique du mouvement syndical de la presse au Québec de 1888 à 1945 et les améliorations que s'ensuivirent.
Lecture d'une conférence prononcée le 29 janvier 1964 par Vincent Prince à la réception du prix Olivar-Asselin. L'émergence de la télévision en 1952, à l'origine de la révolution culturelle et du renouvellement de la presse écrite au Québec. Jean-Louis Gagnon raconte pourquoi Jacob Nicol lui avait offert en 1939 la direction de l'Événement-Journal. Extrait du livre "Le Vrai visage de Duplessis" de Pierre Laporte, qui dépeint le type de relations de Duplessis avec la presse.
Mots clésDroite politiqueHistoireJournalismePolitiqueSociétéSyndicalisme
Identifiant657448
Mise à jour2009-04-17
2 Média Radio
Titre de l'émission HISTOIRE DE LA PRESSE ECRITE AU QUEBEC
Titre du segmentL'âge d'or de l'information (4 de 9)
Date de diffusion 1980-01-28
Durée du segment01:00:00
InvitésBrousseau Jean, lecteur; Dufresne Jean V., journaliste; Gagnon Jean-Louis, journaliste, commissaire au CRTC; Guay Jacques, journaliste; Pelletier Gérard, journaliste, ambassadeur du Canada en France
ArtisansArchambault Gilles, réalisateur; Godin Pierre, auteur
RésuméÉVOCATION DU RENOUVEAU DE LA PRESSE À L'HEURE DE LA RÉVOLUTION TRANQUILLE, DE LA FONDATION DU NOUVEAU JOURNAL, DE LA GRÈVE DE LA PRESSE DE L'ÉTÉ 1964 ET DE LA FIN DE LA TRÊVE ENTRE LA PRESSE ET LE GOUVERNEMENT DE JEAN LESAGE. Les circonstances qui amenèrent Jean-Louis Gagnon à la direction de la Presse à la fin de la grève d'octobre 1958, et les pouvoirs qui lui furent conférés par Angelina Du Tremblay. Les réformes majeures qu'il introduit dans le domaine de l'information et de l'éditorial et le bilan de ses politiques expansionnistes. Le style éditorialiste de Gérard Filion et d'André Laurendeau du Devoir.
Le testament de Trefflé Berthiaume et la lutte de la famille Berthiaume-Du Tremblay pour le pouvoir. Jean-Louis Gagnon raconte la courte histoire du Nouveau Journal, fondé en 1961 par Angelina Du Tremblay, qu'il dirigeait avec Jacques Bélanger. La relance de la Presse à partir de 1961 sous la direction de Gérard Pelletier. La nouvelle conception du journalisme. Les journalistes éminents de l'époque.
Les conflits idéologiques à l'origine de l'affrontement entre le premier ministre Jean Lesage et les journalistes. L'historique de la grève de la Presse de 1964-1965. Le congédiement cavalier de Gérard Pelletier le 30 mars 1965. La réaction indignée de Claude Ryan, directeur du Devoir. Les directives émises par Jean-Charles de la Durantaye, gérant de la rédaction au Soleil de Québec. La teinte politique des rencontres hebdomadaires entre Jean Marchand, de la CSN, Gérard Pelletier et René Lévesque, dont l'une d'elles coïncide avec les premières bombes du F.L.Q. Gérard Pelletier résume ce qu'il faut retenir de ces années de grand journalisme et de lutte pour la liberté de la presse. Jean-V. Dufresne commente le phénomène du militantisme et de prolétarisation de la notion du journalisme qui fausse depuis lors, selon lui, l'exercice de la profession au Québec.
Mots clésCultureHistoireJournalismeMédiasPolitiqueSociété
Identifiant657614
Mise à jour2009-04-17
3 Média Radio
Titre de l'émission HISTOIRE DE LA PRESSE ECRITE AU QUEBEC
Titre du segmentLa crise de l'information (1970-1978) (6 De 9)
Date de diffusion 1980-02-11
Durée du segment01:00:00
InvitésBrousseau Jean, lecteur; Dumas Evelyn, journaliste, ex-rédactrice en chef adjointe du Jour; Godin Gérald, ex-directeur de Québec-presse; Guay Jacques, journaliste, ex-rédacteur du journal Le Borgne de Laval, syndicaliste; Leclerc Jean-Claude, éditorialiste au Devoir; Michaud Yves, délégué général, ex-rédacteur en chef du Jour; Paré Jean, éditeur du magazine l'Actualité; Péladeau Pierre, président du Journal de Montréal; Sisto Jean, éditeur adjoint du Journal La Presse
ArtisansArchambault Gilles, réalisateur; Godin Pierre, auteur
RésuméLA CRISE DE L'INFORMATION (1970-1978) (6 DE 9): 1RE PARTIE, LA BATAILLE POUR LE CONTRÔLE RÉDACTIONNEL. ÉVOCATION DES LUTTES POUR LE POUVOIR, DES ALÉAS DE L'AUTOGESTION JOURNALISTIQUE, DE LA MORT DE QUÉBEC-PRESSE, DE L'ÉCHEC DE LA SOCIÉTÉ DES RÉDACTEURS DU JOUR ET DE L'INCONGRUITÉ DES RELATIONS PATRONALES OUVRIÈRES.
Le procès du journalisme québécois et de l'état pitoyable de l'information par rapport à la presse étrangère. L'histoire de Québec-Presse, premier journal autogéré au Québec, propriété de la Coopérative des publications populaires (19 octobre 1969-automne 1974). Évocation du premier hebdomadaire, appelé le Jour et fondé par Jean-Charles Harvey (septembre 1937-juin 1946). L'histoire du Jour, premier quotidien indépendantiste du Québec, organe du Parti québécois (28 février 1975-été 1976), fondé par Yves Michaud, René Lévesque et Jacques Parizeau à l'issue de la défaire électorale de l'automne 1973. La rivalité entre le Jour et le Devoir, de Claude Ryan. Les raisons de la faillite du Jour.
Les revendications syndicales dans le domaine de la gestion et de la politique d'information de la presse et les cas du Devoir et de la Presse. Le problème de la succession de Claude Ryan au Devoir en 1978. L'histoire de la grève de la Presse de 1971 à 1972, des acquis syndicaux, des relations patronales-ouvrières avec l'équipe de Jean Sisto et de la volte-face patronale aux négociations de 1974 à cause de Roger Lemelin. Le compromis résultant de la grève de 1977 à 1978 à la Presse. Analyse des failles des politiques de gestion des médias écrits et des luttes syndicales des journalistes pour accéder au pouvoir (exemples vécus depuis 1959).
Mots clésHistoireJournalismePolitiqueSociétéSyndicalisme
Identifiant657931
Mise à jour2009-04-17
Page 1 de 1

Haut de la page

 

Chercher dans les résultats



 

Média
Radio (3)
Diffusion
1980-1984 (3)
Mots clés
Tout afficher
Titres d'émissions