CRILCQ DLLF Aide
 

RÉSULTATS DE RECHERCHE


Nouvelle recherche :

Recherche avancée
 

Nombre de documents trouvés : 2



Bas de la page

Page 1 de 1

   
1 Média Radio
Titre de l'émission CE N'ÉTAIT QU'UN DÉBUT
Titre du segmentLa guerre
Date de diffusion 1974-06-30
Durée du segment00:54:00
InvitésGagnon Henri, ancien responsable de la Fraternité internationale des travailleurs; Picard Gérard, secrétaire général de la CTCC à l'époque; Lebrun Léo, ex-président des manuels de la ville de Montréal; Roback Léa, organisatrice syndicale, employée chez RCA Victor de Saint-Henri
ArtisansOlivier Pierre, animateur; Renaud Marc, réalisateur
RésuméHenri Gagnon parle de ce qui existait au niveau de l'organisation des travailleurs de 1936 à 1939, de la chance donnée à l'organisation syndicale en échange du "no strike pledge" entre le gouvernement et le mouvement ouvrier, du rôle de l'État entre les travailleurs et les industriels dans une économie de guerre : les chemins du profitage pour les entrepreneurs dans de telles circonstances. Gérard Picard évoque la grève de cinq jours de juillet 1941 à l'Aluminium Co. à Arvida. Léo Lebrun rappelle la grève des manuels en 1943 et les modalités de l'accord entre les travailleurs et la ville. Léa Roback parle des conditions de travail et l'organisation des travailleurs de cette entreprise à ce moment-là.
Mots clésGauche politiquePolitiqueSociété
Identifiant626230
Mise à jour2009-04-17
2 Média Radio
Titre de l'émission CE N'ÉTAIT QU'UN DÉBUT
Titre du segment50 ans d'action syndicale au Québec
Date de diffusion 1974-09-08
Durée du segment00:55:00
InvitésDaoust Fernand, secrétaire général de la FTQ; Gagnon Henri, ancien vice-président du Conseil du travail de Montréal; Girard Philippe, président du Conseil central de Montréal de la CTCC en 1935; Parent Madeleine, organisatrice syndicale; Roback Léa, syndicaliste des années 30 et 40
ArtisansOlivier Pierre, animateur, journaliste, interviewer; Renaud Marc, réalisateur
RésuméLE BILAN ET LES CONCLUSIONS DE L'ACTION SYNDICALE VÉCUE DURANT LES 50 DERNIÈRES ANNÉES AU QUÉBEC. LES PARTICIPANTS ABORDENT LES POINTS SUIVANTS.
FERNAND DAOUST: Les perspectives d'unité syndicale au Québec, compte tenu de l'homogénéité du milieu québécois.
HENRI GAGNON: Les tendances bureaucratiques et affairistes du mouvement syndical québécois actuel, le remplacement du bénévole par le permanent comme corollaire au nombre accru de travailleurs syndiqués.
PHILIPPE GIRARD: La confusion que suscitent chez le travailleur le comportement et les directives des chefs ouvriers. Il dénonce à cet effet l'attitude de Marcel Pépin et Michel Chartrand et l'absence de consultation du syndiqué pour les négociations et les décisions qui le touchent.
MADELEINE PARENT: Son travail actuel auprès des milieux d'immigrants à Toronto. Les difficultés d'organisation que rencontre encore la majorité des travailleurs.
LÉA ROBACK: Ses impressions sur diverses luttes, United Aircraft, Canadian Gypsum, et la combativité et l'enthousiasme qu'elle conserve pour la cause syndicale.
Mots clésGauche politiquePolitiqueSociétéSyndicalisme
Identifiant627463
Mise à jour2009-04-17
Page 1 de 1

Haut de la page

 

Chercher dans les résultats



 

Média
Radio (2)
Diffusion
1970-1974 (2)
Mots clés
Titres d'émissions